AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 "A la poursuite de l'artefact mystérieux" [Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Arcus Neodignis

♦ Aryn Eldor ♦
Technicien & Admin

avatar


~ Messages : 663
~ Gemmes : 1992

~ Statistiques
Physique:
40/100  (40/100)
Mental:
50/100  (50/100)
Social:
60/100  (60/100)

MessageSujet: Re: "A la poursuite de l'artefact mystérieux" [Libre]   Jeu 27 Juil - 20:33

Je sentais toute sa peur et sa colère à elle aussi. Elle devait avoir du mal à croire ce qu'il lui arrivait. Elle craignait sûrement les répercutions. Elle avait de la chance, je traitais toujours mes prisonniers avec un minimum de respect. Certes, ce n'était pas normal de les ligoter ainsi, mais s'ils acceptaient de nous suivre bien gentiment nous ne serions pas obligé de commettre ses atrocités. Mais mon plus gros problèmes. Qu'est-ce que j'allais bien pouvoir faire d'elle ? Je n'allais pas la remettre au camps Céris. Et encore moins la laisser entre quatre murs. D'ordinaire je le fais, mais j'ignore pourquoi, je ne veux pas lui faire subir cela. Serait-ce parce que je la connais un peu ? Je sais qu'elle déborde d'énergie. La mettre en prison la rendra folle. Et je doute qu'elle accepte facilement de rejoindre le camps Céris, elle y serait torturée et cela ne ferait qu'empirer les choses. Du moins je suppose, je ne connais rien de ce camps. Tout ce que je sais, c'est que c'est immorale. Je ne peux pas lui faire cela.
"Arci est amoureux ! Youhou ! C'est la fête ! Un commandant est une espionne de deux factions différentes et de deux espèces différentes ! Suivez l'histoire de Roméo et Juliette version Royaume de Spyro ! Un amour impossible par les contraintes et pourtant bien réel ! Ne manquez pas le premier acte d'ici la fin de la journée !"
"T'as finis de raconter des conneries ? Je suis pas amoureux je la trouve juste jeune et jolie, et ça m'ennuie de la mettre en tôle."
"Ouais... En tout cas, ça ne t'as pas ennuyé de la reluquer la dernière fois. Et cette fois ci de l'attacher. Tu ne trouves pas ça érotique les cordes ?"
"Non..."
"Tu manques encore d'imagination mon coco. Un jour tu comprendras. En tous cas, tu ferais mieux de la surveiller avant qu'elle ne brise ses liens. Je ne sais pas quel sort elle te réserve si elle arrivait à se libérer."
Je me tourne vers Naith qui avait réussi à se décaler, et rapidement je la repousse de la pierre qui lui servait de scie.
"Ne rendez pas ça plus compliqué que ça ne l'est déjà."
Je m’assois auprès d'elle et la surveille correctement cette fois. Elle allait tout faire pour s'enfuir, c'était sûr. Mais je ne pouvais pas la laisser filer. En tous cas, pas tant que la foreuse n'aurait pas fini. Elle risquerait de retourner chercher des renforts.

_________________
Arcus Neodignis◄• Présentation •►
◄• Fiche de gestion •►


Arcus parle en lightskyblue et Daï en greyblue.
Signature et avatar par Francis-John. Merci Kira pour ce superbe kit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naith

♦ Dragon ♦
Feu et glace

avatar


~ Messages : 250
~ Gemmes : 1236

~ Statistiques
Physique:
60/100  (60/100)
Mental:
55/100  (55/100)
Social:
35/100  (35/100)

MessageSujet: Re: "A la poursuite de l'artefact mystérieux" [Libre]   Dim 30 Juil - 13:15


Je m'acharnais alors plusieurs secondes contre cette pierre qui refusait de scier mes liens correctement. Son contact avec mes écailles était fort désagréable, à chaque mouvement je sentais la pointe m'érafler le dos. Il n'y avait maintenant plus que la patiente qui était capable de m'aider à supporter la douleur qui s'intensifiait à chaque passage. J'allais finir par m'arracher une écaille, voire plus, si cela continuait. Néanmoins, je préférai me savoir à moitié dépecée plutôt que d'être enfermée. Arcus, après avoir émergé de sa rêvasserie, s'empressa de m'éloigner de mon outil improvisé.

- Ne rendez pas ça plus compliqué que ça ne l'est déjà.

Je serai certainement plus docile si vous ne m'aviez pas saucissonné de la sorte. Il existait des tas de façons de ligoter une personne, mais il avait fallu qu'ils choisissent celle-ci. Etre contrainte à devoir se plier en deux me faisait bouillir intérieurement. Je détestais ressentir la moindre contrainte. Ne plus être en mesure de faire le moindre geste m'horripilait. Je lançais donc un ultime regard au Commandant, bien sagement assis à côté de moi, avant de me mettre à me contorsionner bizarrement. Je forçais par la suite mes ailes à s'ouvrir dans l'espoir de desserrer ne serait-ce qu'un peu les liens qui s'échauffaient contre ma peau. Vint ensuite le moment où j'essayais d'éloigner mon cou de ma queue en tirant sur chacun d'eux. Ma mâchoire, quant à elle, luttait contre la muselière de corde. Pour vu que le message passe.

_________________

Espionne de l'Alliance:
 


Naith vous parle en paleturquoise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arcus Neodignis

♦ Aryn Eldor ♦
Technicien & Admin

avatar


~ Messages : 663
~ Gemmes : 1992

~ Statistiques
Physique:
40/100  (40/100)
Mental:
50/100  (50/100)
Social:
60/100  (60/100)

MessageSujet: Re: "A la poursuite de l'artefact mystérieux" [Libre]   Dim 30 Juil - 14:20

Je regarde la dragonne se déchainer sur les liens. Ce n'est pas agréable, je le sais bien. Cependant, je n'ai pas vraiment confiance en elle, je l'aurais volontiers seulement attaché à un arbre, mais je doute qu'elle se soit laissé faire pour autant. Elle aurait tiré sur les liens et aurait tenté de les couper avec ses griffes et ses crocs. Je n'ai pas le matériel ici pour la priver de ses crocs, de ses griffes ainsi que de ses pointes. Si j'avais eut des moufles de contraintes ainsi qu'une vrai muselière, j'aurais pu la maintenir sans avoir à la saucissonner de la sorte. Là, je sentais bien que mes liens improviser n'étaient pas agréable. Les cordes frottes et brules la peau et les écailles. Surtout sur une dragonne de givre ça ne doit pas être très bon pour elle. Elle me lance alors ce regard plein de pitié. Le genre auquel nul dragon ne peut résister venant d'une dragonne, et certainement pas moi. Je détourne les yeux pour ne pas le voir, puis elle reprend ses tentatives pour se libérer. Tirant sur les liens qui tenaient encore bons. Qu'est-ce que je pouvais bien faire pour que ça lui soit moins désagréable ?
"Laisse là comme ça, je sais que t'aime bien voir les dragonnes à ta mercie."
"T'en as pas mare de raconter des conneries ? Aide moi plutôt à trouver une solution pour ne pas qu'elle se sauve sans avoir à la saucissonner de la sorte."
"Utilise les chaines pour l'attacher à un arbre."
"On a besoin des chaines pour transporter la foreuse."
"Bas besoin d'autant de chaines, vous en avez prévus pour l'artefact. Et puis, les cordes suffisent."
Bon d'accord. Je me refusais à l'enchainer, mais c'était soit ça, soit elle continuait de se débattre jusqu'à l'épuisement. Faisons un effort. Je la fixe encore un instant, puis je m'enroule délicatement autour d'elle pour la porter jusqu'à proximité d'un gros arbres. C'est alors que je la dépose au pied de celui-ci, et je m'en vais chercher les chaines que les taupes avaient laissé dans les parages. Je fais alors un nœud coulant autours de son cou, et je viens faire plusieurs fois le tour de l'arbre et fait un gros nœud avant de passer Daï dans les maillons pour fixer la chaine à l'arbre. Ainsi j'étais sûr qu'elle ne risquait pas de s'enfuir. J’eus aussi envie de geler la chaine autour de l'arbre, mais c'était peut-être exagéré. Alors j'entrepris de délier les cordes autours d'elle, en commençant par les ailes. Puis après avoir enroulé ma queue autour de la sienne pour l'empêcher de m'attaquer, je libérais son cou et sa queue. Ensuite, doucement ses pattes arrières en me mettant à l'opposé de son corps. Puis enfin, ses pattes avants. A peine terminé, je recule brusquement en retirant la muselière improvisé. Oui, précautionneux comme j'étais, je ne voulais pas qu'elle abime les cordes dont nous avions besoin.

_________________
Arcus Neodignis◄• Présentation •►
◄• Fiche de gestion •►


Arcus parle en lightskyblue et Daï en greyblue.
Signature et avatar par Francis-John. Merci Kira pour ce superbe kit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naith

♦ Dragon ♦
Feu et glace

avatar


~ Messages : 250
~ Gemmes : 1236

~ Statistiques
Physique:
60/100  (60/100)
Mental:
55/100  (55/100)
Social:
35/100  (35/100)

MessageSujet: Re: "A la poursuite de l'artefact mystérieux" [Libre]   Mar 1 Aoû - 14:19


Je détestais me sentir ainsi privée de mes mouvements, à n'être capable d'uniquement me tortiller comme un vulgaire ver de terre. Que fallait-il que je fasse pour qu'il desserre ces foutus liens ? Que je m'acharne jusqu'à ce que les cordes me scient les écailles et entrent dans ma chair ? Que je me coupe volontairement la circulation jusqu'à ce que j'en perde un membre ? Ils devaient bien s'en moquer. Tout ce qu'ils souhaitaient c'était d'être en mesure de me ramener chez eux pour me soutirer des informations, par n'importe quelle mise en œuvre. J'en étais certaine. Cependant, jamais je ne leur lâcherai le moindre renseignement. La personne qui s'en tirerait avec des choses à raconter, ce serait moi. Quitte à se faire balader en terres ennemies, autant en profiter pour observer le temps que l'heure de la libération ne sonne. J'en vins à soupirer silencieusement. Mais avant ça, encore fallait-il qu'il me soulage des courbatures que je sentais déjà venir. Je ne voulais pas risquer une élongation, ce serait fort embêtant pour s'enfuir. Soudainement, Arcus s'enroula autour de moi. Non mais qu'est-ce qu'il fout ? Je reconnu néanmoins rapidement la position qu'il cherchait à prendre. Il voulait m'immobiliser, comme il l'avait si bien fit avant de me passer ces cordes. Cependant, il ne s'agissait pas de cordages cette fois-ci, mais de chaînes. Espérons qu'il n'envisage pas de me ligoter de la même manière avec des liens plus solides… Empêtrée comme je l'étais, je ne pouvais pas faire grand-chose. Je ne pouvais que seulement attendre et regarder. Je me laissais donc manipuler sans opposer de résistance et fus agréablement surprise lorsque le léviathan s'éloigna de moi après m'avoir retirée les cordes. Je m'empressais donc de me relever avec grâce, tout de même, une chaîne autour de mon cou. Je tirais doucement dessus pour en étudier la prise. La chaîne était bien attachée, elle ne risquait pas de quitter l'arbre auquel elle était enroulée. C'était déjà mieux que rien. Je pris le temps d'étirer mes jambes et ailes puis lançais un regard plein de gratitude à Arcus. Je m'assis par la suite, face au Commandant, droite, la queue enroulée autour de mes pattes.

_________________

Espionne de l'Alliance:
 


Naith vous parle en paleturquoise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arcus Neodignis

♦ Aryn Eldor ♦
Technicien & Admin

avatar


~ Messages : 663
~ Gemmes : 1992

~ Statistiques
Physique:
40/100  (40/100)
Mental:
50/100  (50/100)
Social:
60/100  (60/100)

MessageSujet: Re: "A la poursuite de l'artefact mystérieux" [Libre]   Mar 8 Aoû - 21:32

Je restais sur mes gardes après l'avoir libérée. Même si son regard semblait remplit de gratitude. Je ne me sentais pas en confiance. Elle avait blessé Einar et m'avait blessé moi. Je ne prendrais pas le risque qu'elle me refasse du mal. Et même désarmé de Daï, je conservais le lien mental avec elle, et la démone était plutôt doué pour remarquer certaine chose qui échappait à mon regard, comme les attaques surprises par exemple. Cependant, l'avoir ligotée au point de la privé de tout mouvement semblait l'avoir effrayé suffisamment pour la calmer désormais. Elle devait craindre d'effectuer tout le voyage ainsi attachée, alors désormais "libérée" sa peur d'être capturée semblait ridicule à côté. L'esprit de comparaison dans toute sa splendeur. Heureusement qu'il était là, je crains qu'elle se serait débattue jusqu'à l'épuisement. Cependant, bien que Naith se montrait soudainement aussi docile m'inquiétait, elle devait préparer quelque chose ou alors comme je l'expliquais plus haut, je lui ai fait suffisamment peur pour la calmer désormais. Elle tira à peine sur la chaine enroulé autour de son cou. Le nœud coulissant allait l'étrangler si elle tirait trop. Mais avec une autre boucle je l'empêchais de se desserrer suffisamment pour la laisser s'échapper. Et de toute manière, je restais à côté pour la surveiller. Après un petit moment en silence, je décidais de briser celui-ci.
"J'imagine que vous ne me direz rien sur ce qui vous amène ici même si je me doute que c'est pour l'artefact. Donc je ne vous poserais pas de question là dessus. Comment allez-vous depuis la dernière fois ?"
Quitte à ne rien faire autant discuter un peu avec elle. Elle ne me parlera pas de sa mission c'est sûr, mais peut-être d'elle. Je ne cherche pas spécialement à récupérer des informations. Je veux simplement tuer le temps où la foreuse finirait de creuser, et quoi de mieux qu'une petite conversation avec une jolie dragonne ?
"Pervers !"

_________________
Arcus Neodignis◄• Présentation •►
◄• Fiche de gestion •►


Arcus parle en lightskyblue et Daï en greyblue.
Signature et avatar par Francis-John. Merci Kira pour ce superbe kit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naith

♦ Dragon ♦
Feu et glace

avatar


~ Messages : 250
~ Gemmes : 1236

~ Statistiques
Physique:
60/100  (60/100)
Mental:
55/100  (55/100)
Social:
35/100  (35/100)

MessageSujet: Re: "A la poursuite de l'artefact mystérieux" [Libre]   Mer 9 Aoû - 13:05


Je restais alors silencieuse de longues minutes à étudier la chaîne ainsi que le katana qui me retenait attachée au tronc de l'arbre. Arcus m'avait à l’œil désormais. En témoignait sa mine inquiète. Je ne pourrai donc pas essayer de foutre du coup de patte sur la garde de l'arme pour la décrocher et ainsi laisser tomber les maillons métalliques au sol. Hum… Avant de tenter de me faire la malle j'étais obligée de trouver un moyen de détourner l'attention du léviathan. Le plus agréable dans tout cela, c'était qu'il n'y avait plus aucune corde pour venir me remplir l'esprit de pensées néfastes. Ainsi libérée, je me sentais bien plus à l'aise et surtout, plus calme et réfléchie.

- J'imagine que vous ne me direz rien sur ce qui vous amène ici même si je me doute que c'est pour l'artefact. Donc je ne vous poserais pas de question là-dessus. Comment allez-vous depuis la dernière fois ?

Évidemment que je ne prononcerai aucun mot sur ce que je trafiquais ici. Il ne manquerait plus que je me mette à tout lui déballer… Et puis quoi encore ? Discuter ? Pourquoi pas. Ce serait déjà mieux que rien, bien que de toute évidence me taire ne m'aurait déplu. Dans les cas de capture, on évite généralement de faire ami-ami avec celui qui vous tient. Mais puisqu'il n'y avait rien à faire d'autre, autant rentabiliser le temps en espérant en apprendre plus sur lui. Et puis, avec un peu de chance, parler me donnera une idée d'évasion.

- Je vous mentirai si je vous disais que tout allait bien. Mais je suppose que vous, vous vous portez à merveille.

Une réponse sans doute glaciale. Ceci-dit, la situation actuelle ne m'aidait pas vraiment à me montrer agréable. Je restais donc totalement immobile, et me mis à réfléchir sur ce qu'il venait d'évoquer. « Depuis la dernière fois », soit depuis notre entrevue dans la toundra. Me vint soudainement l'inspiration. Ça pourrait marcher ! Il m'avait semblé mal à l'aise lorsque je m'étais découverte, alors peut-être qu'en jouant de mes charmes…. ? J'en frissonnais d'avance. Je détestais agir ainsi, cela ne me ressemblait pas. Dans le meilleur des cas, cela me donnerait l'occasion de m'en aller, sinon… Arcus assisterait tout simplement à un spectacle absurde… Le ridicule ne tue pas comme on dit… Je pris donc mon courage à deux mains et m'allongeais au sol doucement, avec tout le charme dont le disposais. Je pris ainsi le temps de m'installer confortablement en jouant avec les formes de mon corps. Gracieusement, je m’exhibais aux doux rayons du soleil, faisant ainsi scintiller mes douces écailles. Afin que cela paraisse réaliste et non réfléchi, j'ajoutais à mes gestes une pointe de naïveté.

_________________

Espionne de l'Alliance:
 


Naith vous parle en paleturquoise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arcus Neodignis

♦ Aryn Eldor ♦
Technicien & Admin

avatar


~ Messages : 663
~ Gemmes : 1992

~ Statistiques
Physique:
40/100  (40/100)
Mental:
50/100  (50/100)
Social:
60/100  (60/100)

MessageSujet: Re: "A la poursuite de l'artefact mystérieux" [Libre]   Dim 13 Aoû - 17:11

Je la regarde dans les yeux en attendant sa réponse. Une chose est sûr, je ne pourrais jamais la mettre en prison. Elle est trop jeune, trop belle, trop gentille... Je ne peux pas lui imposer de finir ses jours derrière les barreaux... Mais alors, pourquoi ? Pourquoi une aussi belle dragonne n'a t-elle pas choisis meilleure métier que celui d'espionne ? C'est vrai, elle pouvait prétendre à autre chose. Désormais, elle va finir ses jours en tôle malgré mon avis. Parce que oui, mon avis importe peu dans le devenir des espions. Étant donné que j'essaye de tous les sauver. Les autres commandants finissent par ne plus m'écouter. Malheureusement... Mais alors, que faire, si je l'emmène avec moi, c'est soit elle finis en prison pour le restant de la guerre, avec une exécution à la sortie si elle montre le moindre signe de rébellion quand à son issue, ou alors le camp Céris. Et je refuse l'un ou l'autre... Mais je ne peux pas non plus la relâcher, elle a blessé Einar déjà, et elle pourrait aller chercher des renforts... Je ne sais pas quoi faire...
"Je vous mentirai si je vous disais que tout allait bien. Mais je suppose que vous, vous vous portez à merveille."
J'aurais du m'y attendre à ce qu'elle ne veuille pas se calmer du tout. Mais bon, ça ne coutait rien d'essayer... Je soupire profondément et lève ma patte blessée.
"Sérieusement ? J'ai une patte blessée, et une Taupe gravement touchée. Et vous pensé que ça peut aller à merveille ? En sachant que j'ai désormais une dragonne ennemis sur les bras dont je ne sais absolument pas quoi faire..."
Elle se mit alors à s'allonger et... Que-fait-elle ? Elle bougeait gracieusement, doucement, lentement... M'offrant un spectacle auquel je ne m'attendais pas du tout dans cette situation. Et à vrai dire, je n'étais pas vraiment d'humeur pour laisser place à la plaisanterie. Et ça m'en avait tout l'air. Une dragonne qui abuse de ses charmes alors qu'elle vient de se faire capturer... Je secoue la tête et détourne le regards néanmoins gêné.
"Arrêtez vos conneries..."

_________________
Arcus Neodignis◄• Présentation •►
◄• Fiche de gestion •►


Arcus parle en lightskyblue et Daï en greyblue.
Signature et avatar par Francis-John. Merci Kira pour ce superbe kit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naith

♦ Dragon ♦
Feu et glace

avatar


~ Messages : 250
~ Gemmes : 1236

~ Statistiques
Physique:
60/100  (60/100)
Mental:
55/100  (55/100)
Social:
35/100  (35/100)

MessageSujet: Re: "A la poursuite de l'artefact mystérieux" [Libre]   Mar 15 Aoû - 14:06


Parce que qu'il pensait sincèrement qu'être vouée à l'emprisonnement définitif était plus louable que d'avoir une patte blessée ? Une plaie, cela se soigne. Avec l'aide de médecin ou par magie. Dans tous les cas, lui ne perdrait rien. Tout comme cette fichue taupe qui s'était un peu trop approchée de moi. Mais la captivité, se guérissait-elle ? Non. Nous n'avions visiblement pas les mêmes priorités… Mais puisque mon sort semble vous inquiéter, autant me relâcher tant que personne n'est à nous observer en faisant passer cet acte sous silence. Mettons cela sûr le compte d'une ruse. De toute évidence, agir ainsi nous éviterait bien des désagréments à tous les deux. Malheureusement, tout ne pouvait pas se résoudre aussi simplement… Je décidais donc de poursuivre mon cinéma malgré l'avertissement du Commandant.

- Arrêtez vos conneries…

Oh… On dirait que mon plan fonctionne ! Je continuais alors en espérant atteindre le point maximal de gêne chez Arcus. Je devais m'assurer qu'il ne soit pas en mesure de me regarder assez longtemps pour me permettre de me barrer d'ici. Intérieurement, je priais pour la réussite de mon évasion. Pour vu que cela marche ! Remuant toujours avec grâce et délicatesse, je sentais l'occasion approcher. Patience, patience… Lorsque je jugeais le moment propice venue, je profitais de ma proximité avec le tronc d'arbre pour envoyer un coup vif de queue dans la garde du sabre pour la faire sortir de son socle de fortune. Je me relevais alors subitement et tentais rapidement une nouvelle fois de m'éclipser.

_________________

Espionne de l'Alliance:
 


Naith vous parle en paleturquoise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arcus Neodignis

♦ Aryn Eldor ♦
Technicien & Admin

avatar


~ Messages : 663
~ Gemmes : 1992

~ Statistiques
Physique:
40/100  (40/100)
Mental:
50/100  (50/100)
Social:
60/100  (60/100)

MessageSujet: Re: "A la poursuite de l'artefact mystérieux" [Libre]   Jeu 28 Sep - 22:12

C'était une ruse, j'en étais certains, elle ne faisait surement pas ça pour le plaisir ou pour plaisanter. Néanmoins, je ne pouvais qu'être gêné par cette vision qui s'offrait à ma vue. La plus belle dragonne que j'ai rencontré s'amusant à se tortiller gracieusement. J'aurais pu profiter de la vue et mettre son plan à l'eau, néanmoins, je ne pouvais me résoudre à la regarder sans broncher. Le rouge sur mes joues serait monté trop vite, s'il n'était pas déjà présent. Quelle faiblesse... Je me dégoutte. Néanmoins, quand elle envoya un coup de queue dans Daï, j'étais certains de ce qu'il allait se produire, je bondis alors sur la dragonne, tandis que ma démone profitait du contact avec elle pour hurler de toute sa force directement dans l'esprit de la dragonne. Le genre de sensation, non pas blessante, mais comparable à une très grosse migraine. Je savais que ça ne serait pas suffisant pour l'arrêter, mais j’espérais que cela la déstabilise assez pour pouvoir l'attraper sans encombre. Elle me glissa entre les pattes, mais pas la chaine toujours relié à son cou. Je me saisi de celle-ci en priant pour ne pas trop l'étrangler.
"Arrêtez ! Je ne vous veux pas de mal ! Calmez-vous et trouvons un arrangement..."
Je n'étais pas sûr que mes mots l'atteignent, mais si Einar n'avait rien, je n'avais aucune raison de l'embarquer. Surtout que si je ne l'avais pas rencontré auparavant, je n'aurais pas su qu'elle appartenait à l'Alliance, et donc il aurait très bien pu s'agir d'une neutre, que j'aurais laissé filer comme la première. Enfin, avec des "si" on peut mettre le monde en bouteille mais néanmoins c'est une histoire que je pourrais faire gober à mes soldats. Quoi que, elle était resté invisible à nous observer. Ce serait compliqué de leur faire croire qu'elle n'appartenait pas à un groupe ennemis. Cependant, je ne suis pas infaillible, et eux non plus, si je l'embarque jusqu'au désert du Soleil... Elle aura sûrement l'occasion de se sauver si ce sont les gardes qui la surveille. Ou bien je pourrais trouver une astuce pour la libérer. Il faut que je lui en parle. J'espère qu'elle écoutera et comprendra.

_________________
Arcus Neodignis◄• Présentation •►
◄• Fiche de gestion •►


Arcus parle en lightskyblue et Daï en greyblue.
Signature et avatar par Francis-John. Merci Kira pour ce superbe kit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naith

♦ Dragon ♦
Feu et glace

avatar


~ Messages : 250
~ Gemmes : 1236

~ Statistiques
Physique:
60/100  (60/100)
Mental:
55/100  (55/100)
Social:
35/100  (35/100)

MessageSujet: Re: "A la poursuite de l'artefact mystérieux" [Libre]   Jeu 19 Oct - 20:50


Si j'étais parvenue à envoyer un coup rapide sur la garde de l'arme pour m'en débarrasser, je crains de ne pas avoir été assez vive pour rompre notre contact. A l'instant où la plus petite de mes écailles s'était posée sur le manche, une voix aussi forte qu’aiguë s'était mise à hurler à l'intérieur de mon crâne. Sonnée par cette sonorité extrême, je m'étais tout de même débrouillée pour me lever tant ben que mal avant de déguerpir. Malheureusement, le temps que j'avais passé à réaliser ce qui m'arrivait avait permis à Arcus de se munir de la chaîne qui me retenait prisonnière. L'instant d'après, je me retrouvais plaquée au sol.

- Arrêtez ! Je ne vous veux pas de mal ! Calmez-vous et nous trouverons un arrangement…

Un arrangement ? J'en ai connu des arrangements dans ce genre de situation, tous plus merdiques les uns que les autres. Généralement on tentait de m'expliquer, avec plus ou moins de détours, que je serai bien traitée, qu'une belle vie m'attendait chez eux à condition que j'obéisse. S'ils pensent que les espions coopèrent si facilement, ils se mettent le doigt dans l’œil jusqu'au coude… ! A croire que nous n'avons pas de vie méritante d'être vécue en dehors de nos travaux… Cependant, étant donné dans la position délicate dans laquelle je me trouvais, je décidais, comme à mon habitude, d'écouter et de juger ensuite. Tandis que les sifflements provoqués par les cris inexpliqués de l'arme s'estompaient doucement, je déclarais d'une voix calme mais très légèrement fiévreuse :

- Très bien, j'écoute. Sachez néanmoins qu'il est inutile de me promettre une vie convenable si c'est pour finir larbin.

Autrement, au moindre mot de trop, je couperai court à la conversation. Je levais le regard et plongeais mes yeux dans ceux du léviathan. Choisissez bien vos phrases, Commandant.

_________________

Espionne de l'Alliance:
 


Naith vous parle en paleturquoise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arcus Neodignis

♦ Aryn Eldor ♦
Technicien & Admin

avatar


~ Messages : 663
~ Gemmes : 1992

~ Statistiques
Physique:
40/100  (40/100)
Mental:
50/100  (50/100)
Social:
60/100  (60/100)

MessageSujet: Re: "A la poursuite de l'artefact mystérieux" [Libre]   Sam 21 Oct - 19:07

"Très bien, j'écoute. Sachez néanmoins qu'il est inutile de me promettre une vie convenable si c'est pour finir larbin."
Il allait falloir choisir des mots justes pour ne pas trop en promettre tout en l'intéressant suffisamment pour ne pas qu'elle s'échappe. Enfin, si elle arrive à s'échapper des griffes des gardes, ce sera tant mieux pour elle. Mettons nous à sa place. Qu'est-ce qu'elle veut ? Elle ne veut pas perdre sa liberté donc soit être libérée, soit s'enfuir. Je ne peux pas mettre mes gardes dans la confidence. Donc il va falloir qu'elle s'enfuit par ses propres moyens. Enfin, je peux l'y aider, mais ce serait risquer pour moi. En sachant qu'il ne faut pas qu'elle s'enfuit trop tôt, autrement, elle fera un rapport à l'Alliance, et nous ne pourrons ramener l'artefact en lieu sur avant que l'ennemi ne nous tombe dessus. Le lieu parfait serait de l'emmener jusqu'à mi-chemin de Braserio. Dans le désert du soleil. La solution se dessinait doucement dans mon esprit. Mais j'allais prononcer ma promesse avant la sienne.
"Je m'arrange pour vous libérer avant d'arriver à Braserio. En revanche, je ne vous relâche pas avant que nous soyons dans le désert du Soleil."
Je n'arrivais pas à imaginer mieux. La relâcher ici et maintenant, aurait été trop risqué pour nous. Il fallait d'abord que j'assure la sécurité de mes hommes avant de penser au reste. Cependant, je ne voulais pas l'emmener à Braserio, j'en ai assez de voir finir des espions derrière les barreaux jusqu'à la fin de la guerre, ou pire les voir partir au camps Céris en sachant qu'ils n'en seront jamais libéré. Je fixais la dragonne dans les yeux, j'espérais avoir touché une corde suffisamment sensible en lui promettant la liberté. Ce que je voulais, c'était garantir la sécurité de mes hommes, sans avoir à l'enfermer définitivement.

_________________
Arcus Neodignis◄• Présentation •►
◄• Fiche de gestion •►


Arcus parle en lightskyblue et Daï en greyblue.
Signature et avatar par Francis-John. Merci Kira pour ce superbe kit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naith

♦ Dragon ♦
Feu et glace

avatar


~ Messages : 250
~ Gemmes : 1236

~ Statistiques
Physique:
60/100  (60/100)
Mental:
55/100  (55/100)
Social:
35/100  (35/100)

MessageSujet: Re: "A la poursuite de l'artefact mystérieux" [Libre]   Mer 22 Nov - 18:59


- Je m'arrange pour vous libérer avant d'arriver à Braserio. En revanche, je ne vous relâche pas avant que nous soyons dans le désert du Soleil.

Cela me paraissait être un bon compromis, la liberté en échange du temps passer à rentrer représentant ainsi le temps perdu à renseigner ma faction. Mais qu'avais-je comme garanti que le léviathan tienne parole ? Je sais où sont mes limites, et la chaleur fait clairement partie de celles-ci. Une fois entrée dans le désert du Soleil, j'y perdrai certainement toutes mes forces à mesure que nous avancerons dans le sable brûlant… M'imaginer attachée, forcée d'avancer sous un soleil de plomb m'arracha une grimace malgré moi. Admettons qu'Arcus réalise un coup de maître pour me permettre de me sauver, si tous ses hommes se jettent sur moi dès l'instant où je ne serai plus entravée, il devient alors indéniable que je n'aurai pas la force de résister ni même de me défendre.

- Qu'est-ce qui me dit que vous ne me trahirez pas ? Qui plus est, vous semblez omettre un léger détail, je suis une dragonne de givre, or il s'avère que ceux-ci n'apprécient pas la chaleur. Vous pourrez me retenir si vous décidez de me relâcher au milieu du désert.

Je pourrai bien sûr me rendre invisible, si tant est que j'y parvienne car, sans énergie et sous une chaleur écrasante, la glace ne tient pas, c'est un fait. Avec si peu de choses jouant en ma faveur, il était bien normal que je dévoile mes doutes concernant la validité du plan du Commandant. Les pièges arrivent si vite quand on ne fait pas attention et le temps de se rendre compte de la merde dans laquelle on se trouve, nous nous retrouvons derrière les barreaux. De plus, qu'un ennemi, qui plus est un Commandant, me promette libération me paraissait totalement improbable.

_________________

Espionne de l'Alliance:
 


Naith vous parle en paleturquoise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arcus Neodignis

♦ Aryn Eldor ♦
Technicien & Admin

avatar


~ Messages : 663
~ Gemmes : 1992

~ Statistiques
Physique:
40/100  (40/100)
Mental:
50/100  (50/100)
Social:
60/100  (60/100)

MessageSujet: Re: "A la poursuite de l'artefact mystérieux" [Libre]   Jeu 23 Nov - 21:40

J'aurais préféré ne jamais la rencontrer ici. Mais maintenant qu'elle était entre mes pattes, il fallait que je la protège de celles de mes collègues et du roi. Je sais que Brimseï adorerait mettre cette dragonne au pas en l'intégrant au camps Céris, d'autres voudront la tuer ou l'enfermer mais rares sont ceux qui préféreront la libérer. Elle avait déjà de la chance d'être tombé sur moi qui me montrait concilient plutôt que sur un brute qu'il l'aurait laissée ligotée et enchainée jusqu'à Braserio. J'aimerais qu'elle se rende compte qu'elle a eut de la chance d'être tombé sur moi plutôt qu'un autre. Mais je doute qu'elle arrive à se le figurer avant que je ne la laisse fuir.
"Qu'est-ce qui me dit que vous ne me trahirez pas ? Qui plus est, vous semblez omettre un léger détail, je suis une dragonne de givre, or il s'avère que ceux-ci n'apprécient pas la chaleur. Vous pourrez me retenir si vous décidez de me relâcher au milieu du désert."
J'y avais pensé.
Je ne compte pas m'éterniser sur les terres du Domaine. Dés que le forage sera terminé, nous partirons, et vu l'heure déjà avancée de l'après-midi, nous arriverons sûrement le soir au désert du soleil. Les aigles auront sûrement besoin de se reposer un peu. La température aura chuté et je pourrais vous relâcher.
Cependant la première partie de sa phrase sonnait mal à mes oreilles. Je restais donc de marbre face à cette question. Réfléchissant aux mots justes pour la convaincre que je n'étais pas un traitre. L'honneur ? Elle s'en fou de mon honneur, même si c'est d'une importance capitale pour moi. Notre amitié ? Vu ce qui vient de se passer je doute que ça la touche encore... Et puis merde, elle est attachée, elle n'a pas le choix.
Pour ce qui est de la trahisons...Je ne sais pas, moi même je n'aurais probablement pas confiance dans cette situation. Mais de toute manière vous n'avez pas vraiment le choix. Je vous déconseille donc de vous fatiguer à tirer sur des liens si vous souhaiter réussir à fuir quand le moment viendra.
J'enroule alors la chaine autours de mon bras valide avant de rengainer Daï et d'entrainer la dragonne avec moi pour revenir au forage.
Et puis... Faites-en ce que vous voulez, mais sachez que ça me fait chier d'avoir à traiter une amie de la sorte.

_________________
Arcus Neodignis◄• Présentation •►
◄• Fiche de gestion •►


Arcus parle en lightskyblue et Daï en greyblue.
Signature et avatar par Francis-John. Merci Kira pour ce superbe kit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naith

♦ Dragon ♦
Feu et glace

avatar


~ Messages : 250
~ Gemmes : 1236

~ Statistiques
Physique:
60/100  (60/100)
Mental:
55/100  (55/100)
Social:
35/100  (35/100)

MessageSujet: Re: "A la poursuite de l'artefact mystérieux" [Libre]   Sam 9 Déc - 21:22


- Je ne compte pas m'éterniser sur les terres du Domaine. Dès que le forage sera terminé, nous partirons, et vu l'heure déjà avancée de l'après-midi, nous arriverons sûrement le soir au désert du soleil. Les aigles auront sûrement besoin de se reposer un peu. La température aura chuté et je pourrais vous relâcher.

Une réponse bien ficelée, sans doute réfléchie. Bien joué. Savoir que nous arriverions dans le désert en soirée me réconfortait déjà. A vrai dire, je n'avais pas réellement prêté attention à la position du soleil, mais à en juger par les ombres qu'il projetait au sol, Arcus ne mentait pas. Et puis, quitte à m'en prendre une ou deux, je pourrai toujours jouer la montre sur les terres du Domaine tant que les températures me sont supportables.

- Pour ce qui est de la trahison... Je ne sais pas, moi-même je n'aurais probablement pas confiance dans cette situation. Mais de toute manière vous n'avez pas vraiment le choix. Je vous déconseille donc de vous fatiguer à tirer sur des liens si vous souhaitez réussir à fuir quand le moment viendra. Et puis... Faites-en ce que vous voulez, mais sachez que ça me fait chier d'avoir à traiter une amie de la sorte.

Je me laissais entraîner docilement en direction du forage, repensant silencieusement à ses paroles. Une amie ? Nous ne nous étions rencontré qu'une unique fois avant aujourd'hui. Mais je devais bien le reconnaître, cette après-midi passée à débattre et à s'amuser avait été suffisante pour tisser des liens. Ce fut notamment en raison de ces liens que je décidais de ne plus en rajouter. Cela suffisait. J'avais obtenu ce que je désirais et Arcus semblait suffisamment touché pour ne pas me faire faux bond le moment venu. J'avançais donc sans opposer de résistance jusqu'au « camp » momentané qu'avaient dressé les troupes envoyées par le Royaume. J’étudiais alors les diverses créatures qui se trouvaient là du coin de l’œil. D'un regard perçant j'espérai leur faire comprendre que même capturée je n'en restais pas moins offensive et qu'il arrivera ce qui arrivera au premier osant s'approcher d'un peu trop près.

_________________

Espionne de l'Alliance:
 


Naith vous parle en paleturquoise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arcus Neodignis

♦ Aryn Eldor ♦
Technicien & Admin

avatar


~ Messages : 663
~ Gemmes : 1992

~ Statistiques
Physique:
40/100  (40/100)
Mental:
50/100  (50/100)
Social:
60/100  (60/100)

MessageSujet: Re: "A la poursuite de l'artefact mystérieux" [Libre]   Lun 18 Déc - 12:47

Finalement, mes mots semblèrent l'atteindre puisque la dragonne ne se débattit pas davantage quand je commençai à l'entrainer vers le forage. J'étais soulagé, je n'aurais pas à me battre de nouveau contre elle. Du moins je l’espérais. Cependant, en arrivant vers mes taupes, celles-ci se dirigèrent vers elle avec corde, chaine et lance... Une autre solution pour la "libérer", était de l'attacher ici et de s'en aller tranquillement. Mais selon le ficelage, je doute qu'elle ne mette que quelques heures à se libérer. Ce sera soit plus rapide, soit elle n'y arrivera pas. Et autant nous serions sur les terres de l'Alliance, l'abandonner sur les terres de ses alliés ne me dérangerait pas, autant ici en plein territoire du Domaine, je n'aurais pas pris ce risque. Non, j'allais l'entrainer avec moi jusqu'au désert du soleil, c'était notre accord et elle ne risquerait pas de ce faire tuer par des ennemis. Mon regard se posa rapidement sur Einar qui était assis contre une caisse à recevoir des soins. J'accélérai le pas, mais avant que je n'ai pu dire quoi que ce soit, la taupe se redressa sans difficulté en écartant le médecins, pris son épée qui était alors planté dans le sol et s'avança vers nous.
"Merci de me l'avoir ramenée commandant..."
"Désolé aiglier Gunvor, mais nous l'emmenons vivante. Elle refuse de parler d'elle pour le moment. Elle détient forcément des informations sur l'artefact. Nous la ferons parler à Braserio."
"Je peux la faire crier tout ce qu'elle sait commandant, ça nous évitera de nous la trimbaler jusqu'à Braserio."
"Aiglier Einar, veuillez vous calmer et rejoindre votre poste."
Il grommela un juron, mais acquiesça d'une signe de tête. A le voir autant en colère, il devait y avoir plus de peur que de mal. A vrai dire, il n'était surement même pas blessé, nous verrons plus tard dans la soirée mais je suppose qu'il n'a rien du tout. Juste que de ce faire dégager aussi facilement l'a mis en rogne. D'ici quelques jours ça ira mieux. Il ne l'aurait pas tuée, mais j'ai bien peur qu'il me l'aurait suffisamment amochée pour apaiser sa soif de vengeance. Mais d'ici quelques temps cet incident sera oublier. Einar a beau être rancunier, il sait faire la part des choses quand cela en vaut la peine ou non. Ici je doute qu'il juge que ça vaut le coup de se prendre la tête. Du moins je l'espère... Soudain, un bruit sourd m'arrache de mes pensées. La roche craque. Et d'un seul coup la foreuse effectue une chute de plusieurs dizaines de mètres de haut pour s'écraser dans la cavité où se trouvait l'artefact. Sans lâcher Naith qui aurait sûrement profiter de ma surprise pour se carapater, je m'avance vers le trous creusé et observe l'engin planté en contrebas. Sans tarder, j'envoie des hommes et Einar qui insiste pour les accompagner. Ouais, il ne doit rien avoir du tout. Ils lancent alors les cordes et les chaines dans le trous afin de se saisir de l'objet en question. Enfin, nous allons savoir de quoi il s'agit. Cependant, je ne vois pas Thunder. Qu'est-ce qu'il fiche ?
"De quoi s'agit-il ?!"
"C'est gigantesque, on dirait un bras d'une statue, mais je ne vois pas le reste !"
"Peut-on le remonter ?!"
"Pas en une seule fois ! Mais quelqu'un est déjà passé par là. Il manque un morceau !"
Je jette un œil interrogateur vers Naith. Sachant pertinemment qu'on attendait que je la fasse fouiller, je ne voulais pas non plus lui faire subir cela. Je m'en abstins donc et me tourna de nouveau vers le forage.
"Très bien, au pire les autres morceaux ne sont pas loin... Remontez le !"
Ils acquiescèrent et se mirent au travail tandis que je surveillais la dragonne. On leur lança les pioches et rapidement ils s'essayèrent à couper l'artefact en deux. J’espérais ne pas avoir à le faire, mais finalement, si cela me faisait gagner du temps pour Naith, c'était toujours bon à prendre. Enfin, pour elle. Je refaisais alors les bandages sur mon avant bras que je remarquais que nous n'étions plus que les deux. Les taupes étaient toutes à leur poste, dans la forêt à surveiller les alentours, ou bien dans la cavité à extraire l'artefact. Je ne la lâchais pas des yeux.

_________________
Arcus Neodignis◄• Présentation •►
◄• Fiche de gestion •►


Arcus parle en lightskyblue et Daï en greyblue.
Signature et avatar par Francis-John. Merci Kira pour ce superbe kit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naith

♦ Dragon ♦
Feu et glace

avatar


~ Messages : 250
~ Gemmes : 1236

~ Statistiques
Physique:
60/100  (60/100)
Mental:
55/100  (55/100)
Social:
35/100  (35/100)

MessageSujet: Re: "A la poursuite de l'artefact mystérieux" [Libre]   Ven 22 Déc - 21:57


Tandis que je me laissais entraîner par Arcus, plusieurs taupes armées s'approchent de nous, cordes et chaînes aux pattes. Tant que vous ne poserez pas le moindre coussinet sur la plus petite de mes écailles, je n’opposerai pas de résistance. Inutile de me ligoter, cette chaîne qui me retient prisonnière suffit amplement. Les taupes n'avancèrent pas plus, comme si elles venaient de lire dans mes pensées. Aussi, serait-il bienvenu que vous cessiez que pointer vos lances en ma direction, ce n'est pas le meilleur moyen d'assurer la tranquillité d'un ennemi capturé. Malheureusement, rien ne se produisit cette fois-ci, dommage. Je restais alors plantée là, attachée à Arcus, à regarder les taupes d'un œil méfiant. J'écoutais tout de même d'une oreille distraite ce qu'il se disait à côté.

- Merci de me l'avoir ramenée commandant...
- Désolé aiglier Gunvor, mais nous l'emmenons vivante. Elle refuse de parler d'elle pour le moment. Elle détient forcément des informations sur l'artefact. Nous la ferons parler à Braserio.
- Je peux la faire crier tout ce qu'elle sait commandant, ça nous évitera de nous la trimbaler jusqu'à Braserio.

Immédiatement, je lançais un regard noir à ce… Gunvor. A bons entendeurs, ce n'est pas parce que je vous ai dégagé une fois que je ne suis pas capable de recommencer. Même avec une patte en moins je continuerai à me battre. " Qu'est-ce qu'il serait dommage pour un guerrier comme vous de finir humilié une seconde fois… " J'aurais apprécié pouvoir lui rétorquer ceci, mais plutôt que de jouer ma liberté sur des propos prononcés par un mélange de peur et de colère, je préférais rester silencieuse et laisser Arcus remettre son subordonné à sa place.

- Aiglier Einar, veuillez vous calmer et rejoindre votre poste.

Ce dernier s'exécuta bien que mécontent. J'adressais alors un signe de tête discret au Commandant en guise de remerciements avant de sentir le sol trembler sous mes pattes. A la vue de ce qui semblait s'apparenter à un tremblement de terre ou bien à un éboulement, je me reculais spontanément de quelques pas pour m'envoler sans que rien ne me gène. La chaîne se tendit malheureusement avant que je n'ai pu bander mes muscles pour sauter. L'instant suivant, l'immense foreuse s'engouffra dans un trou béant. Arcus s'approche alors du gouffre, je n'eus d'autre solution que de le suivre.

- De quoi s'agit-il ?!
- C'est gigantesque, on dirait un bras d'une statue, mais je ne vois pas le reste !
- Peut-on le remonter ?!
- Pas en une seule fois ! Mais quelqu'un est déjà passé par là. Il manque un morceau !

Arcus changea d'angle pour me regarder. Navrée, mais je n'ai rien sur moi… Le morceau que je possédais est déjà en route pour l'Alliance. D'ici peu, le fragment de cet artefact sera entre les pattes de notre division scientifique. Je levais donc mes ailes pour lui signifier que s'il le voulait, il pouvait me fouiller puisque, de toute manière, il ne trouverait rien.

- Très bien, au pire les autres morceaux ne sont pas loin... Remontez-le !

Pas si sûr de ça… Je n'étais pas la seule à en avoir récolté. L'autre dragonne et l'oiseau devaient s'être faits la malle depuis le temps. Ne vous attendez pas à revoir vos précieux morceaux d'ici un moment… Outre l'agitation qu'avait causée la création du puits par la foreuse, mon regard se fit attirer par Arcus, occupé à se refaire son bandage. Mine de rien, je me sentais coupable. Coupable de lui avoir arraché un morceau de peau alors qu'il essayait de m'aider. Depuis le début, il était de mon côté, je n'ai pas voulu l'écouter. Il avait promis de me rendre ma liberté, il me l'avait bien fait comprendre : je ne risquerai rien tant que je serais avec lui. Tandis que les taupes s'éloignaient pour se remettre au travail, mon calme habituel revenait peu à peu. Je décidais de me rapprocher de quelques centimètres de lui.

- Je vous remercie et sachez que je suis sincèrement désolée pour… ça.

De bien piètres remerciements et excuses, je vous l'accorde. Mais ils valaient mieux qu'un simple regard.

- Si je peux faire quoi que ce soit…

Je me doutais de ne pas être en mesure de faire grand-chose, au moins cela témoignait-il de ma bonne volonté et de mon souhait de me faire pardonner de m'être montrée têtue et agressive. Dans ce genre de situation, c'en devient dur de se contrôler, de ne pas penser à ce qu'il pourrait nous arriver si on n'oppose aucune résistance. En me disant cela, je devais certainement chercher à me déculpabiliser. Oui. J'avais eu peur à tel point de ne plus être capable de discerner une parole d'un autre. Je m'en voulais terriblement.

_________________

Espionne de l'Alliance:
 


Naith vous parle en paleturquoise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arcus Neodignis

♦ Aryn Eldor ♦
Technicien & Admin

avatar


~ Messages : 663
~ Gemmes : 1992

~ Statistiques
Physique:
40/100  (40/100)
Mental:
50/100  (50/100)
Social:
60/100  (60/100)

MessageSujet: Re: "A la poursuite de l'artefact mystérieux" [Libre]   Lun 8 Jan - 12:53

Je me débattais avec le morceaux de tissus qui devait compressé la plaie pour lui éviter de saigner. Entre la douleur et le fait que je n'avais qu'un bras, c'était bien plus difficile que prévu. Et je devais faire attention à ne pas trop tirer dessus... Ah... Puis merde, je vais me recoudre, ça ira plus vite. Je sors de ma sacoche une trousse de soins avec le matériel nécessaire. Mais avant toutes choses, il faut désinfecter. Purée, ça va faire mal... J'empoigne alors la solution d'alcool, et m'apprête à verser dessus lorsque Naith me tire de mes pensés.
"Je vous remercie et sachez que je suis sincèrement désolée pour… ça."
La plaie n'était pas belle du tout. La chaire tranchée et arrachée offrait une vision très désagréable. Et j'avais eut de la chance d'avoir réussi à la faire lâcher, j'ignore jusqu'où elle serait allé autrement. Néanmoins, j'avais encore l'usage de mes serres et c'était le principale. Enfin, j'ignore pour combien de temps à la vitesse ou mon sang s'écoule. Il va vite falloir faire quelque chose. Mais avant cela, je prends le temps de lui répondre.
"Votre réaction était naturelle. Je ne vous en veux pas."
"Si je peux faire quoi que ce soit…"
Je réfléchis un instant. Allais-je lui confier mon bras déjà blessé ? Si elle voulait, elle pouvait l'achever et même si je tenais la chaine enroulée sur l'autre patte, elle reste après tout une espionne donc rapide, forte et agile. Donc je serais dans de beaux draps si ses intentions s'avéraient être mauvaise... Tout était une histoire de confiance à présent. Je ne pouvais me résoudre à perdre mon bras droits. Mais un autre problème survient. Seul, je n'arriverais probablement pas à me soigner, et donc je perdrais mon bras quand même. Fait chier. Je serre les dents et verse le contenue de la bouteille sur la plaie. La douleur est atroce mais j'arrive à m'empêcher de crier. Mais des gouttelettes perles néanmoins aux coins de mes yeux. Je respire plusieurs fois profondément et reproduit le geste plusieurs fois jusqu'à vider la fiole. Le breuvage était une potion désinfectante à base d'alcool, mais légèrement enchantée pour stopper l’hémorragie. Et la potion fit son travail avec brio. Cependant, il fallait maintenant recoudre tout se bazar. Alors je déroulai la chaine de mon bras, pour l'enrouler autours de ma queue. Puis je tendis mon avant bras vers Naith.
"Tenez, aidez moi à me recoudre."
Je lui avançai le matériel nécessaire, Pendant que de mon autre patte, j'essuyais le sang là où la potion n'avait pas pu faire effet. On ne reconnaissait même plus la forme de sa mâchoire. Juste les sillons creusés par les dents de la dragonne était visible et partaient à droite, à gauche.

_________________
Arcus Neodignis◄• Présentation •►
◄• Fiche de gestion •►


Arcus parle en lightskyblue et Daï en greyblue.
Signature et avatar par Francis-John. Merci Kira pour ce superbe kit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naith

♦ Dragon ♦
Feu et glace

avatar


~ Messages : 250
~ Gemmes : 1236

~ Statistiques
Physique:
60/100  (60/100)
Mental:
55/100  (55/100)
Social:
35/100  (35/100)

MessageSujet: Re: "A la poursuite de l'artefact mystérieux" [Libre]   Mer 10 Jan - 16:33


Je ne croyais pas un seul instant qu'il ne puisse pas m'en vouloir. Quelques secondes de plus et cette blessure aurait pu être irréparable, si tant est que celle-ci puisse être soignée. C'était vraiment trop moche pour qu'elles se guérissent convenablement, s'il voulait que cela ne s'infecte pas, il devrait rapidement rentrer à Braserio pour y trouver un médecin, l'alcool qu'il venait de verser sous mes yeux avec une expression affreuse ne marcherait qu'un temps. Même désinfecté, d'autres saletés rentreraient et ne manqueraient pas d'endommager un peu plus le membre.

- Tenez, aidez-moi à me recoudre.

J'écarquillais alors les yeux et avalais bruyamment ma salive en entendant sa demande. Je m'étais proposée, bien sûr, mais avais-je les compétences pour lui recoudre le bras ? J'avais bien trop peur de me foirer, de piquer là où il ne fallait pas… Aucune taupe n'était revenue, je devais donc me montrer à la hauteur et réparer ce que j'avais causé. J'inspirais profondément et soufflais un bon coup. J'avais déjà recousu plusieurs plaies, certes moins profondes et plus propres, je devrais donc pouvoir m'en sortir. Le travail ne serait juste que plus long… Et plus technique. Du calme. J'observais la trousse qu'il m'avait déposée à côté puis la pris pour me la rapprocher davantage. Je fouillais à l'intérieur en espérant trouver un anesthésiant faisant effet rapidement mais il ne semblait pas en avoir. Il y avait juste quelques médicaments contre la douleur en cachet qui, généralement, ne font effet qu'au bout de plusieurs minutes. Or le temps était compté. Pas le choix, j'allais devoir le recoudre à vif. Je me désinfecte avec les pattes avec le peu d'alcool qu'il restait dans la fiole puis me munis d'un petit ciseau qui se trouvait là. Il y avait pas mal de chairs que je devais enlever, fort heureusement pour Arcus celles que je visais commençaient déjà à prendre les couleurs signifiant que la partie n'était plus irriguée en sang, il ne devrait donc pas sentir grand-chose. Je me mis donc au travail après avoir nettoyé convenablement l’ustensile. Rapidement, toutes les chairs, du moins celles que je pouvais voir car je n'étais pas une experte, qui risquaient de se nécroser furent retirées. Je saisis ensuite du fil et une aiguille puis levais les yeux vers Arcus.

- J'y vais.

Je soutenais son renard un instant puis piquais une première fois. J'essayais de me montrer rapide mais juste dans mes gestes pour éviter que le Commandant ne souffre trop. Durant tout le temps que l'opération dura, je me montrais attentive au moindre signe qu'Arcus pouvait m'envoyer.

_________________

Espionne de l'Alliance:
 


Naith vous parle en paleturquoise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arcus Neodignis

♦ Aryn Eldor ♦
Technicien & Admin

avatar


~ Messages : 663
~ Gemmes : 1992

~ Statistiques
Physique:
40/100  (40/100)
Mental:
50/100  (50/100)
Social:
60/100  (60/100)

MessageSujet: Re: "A la poursuite de l'artefact mystérieux" [Libre]   Jeu 11 Jan - 22:35

Je continuais d'essayer de nettoyer la plaie en retirant les poils et la chaire déjà morte du mieux que je le pouvais sans me faire mal. Mais les nerfs tranchés et à vifs me faisait atrocement souffrir. Je serrais donc le poing de toutes mes forces, et lorsque j'attrapais ne serait-ce qu'un petit bout de chair pour l'enlever, je me mettais à trembler. L'opératoin allait-être difficile. J'entendis Naith avaler sa salive. Elle même ne devait pas être des plus rassurées pour cette opération. Mais il fallait qu'elle m'aide, et aucune des taupes n'étaient vraiment disponible. J'aurais bien sûr pu en rappeler une pour m'assister. Mais honnêtement, aurait-elle fait du meilleur travail que la dragonne ? Rien ne me le prouvais, et comme Naith s'était gentiment proposé, je n'allais pas la repousser. Si elle s'était proposé, c'était sûrement qu'elle savait y faire. Je la regardais alors se nettoyer les pattes avant de prendre des ciseaux pour couper les chaires mortes. J'étais tout tremblant à chaque fois qu'elle approchait les lames de mon bras. Mais j'essayais de rester concentré pour ne pas la gêner. Je respirais profondément, et tentait de tenir ma patte immobile. Chose qui n'était pas aisée. Lorsqu'elle eut enfin finit, je profitai qu'elle se prépare à recoudre pour essuyer le sang qui dégoulinait de la plaie. Puis de nouveau je serrai mon poing fermement et me concentrait sur ma respiration.
"J'y vais."
J'acquiesçais d'un signe de tête comme seule réponse. Puis je la sentit piquer. La douleur était atroce et sentir le fil glisser sous notre peau n'en était pas moins supportable. Mais je tenais bon. On allait y arriver. Je faisais donc très attention, je serrait les dents quand elle piquait, je tremblais quand elle faisait glisser le file... Je réagissais aux différentes sensations infâmes que cela me produisait mais restait calme et silencieux. L'opération pris du temps à cause des deux côtés du bras qui étaient déchiquetés. Mais Naith se débrouilla fort bien alors que je la sentais tout aussi peu rassurée que je ne l'étais. Quand ce fut enfin terminé, j'eus une longue et profonde respiration accompagné d'un soupire de soulagement. Tout au long de son travail, je n'avais pas cessé de pensé au jours où je m'étais fait couper une moustache. La douleur que cela m'avait infligé. Ainsi, se faire recoudre le bras à vifs, me semblait moins horrible. Je manquais tout de même plusieurs fois de m'évanouir. Je dormirais mieux ce soir me disais-je. Mais là, je ne pouvais me le permettre, l'extraction était bientôt terminée. Je n'entendais plus les coups de pioches en dessous de nous. Ils devaient être en train d'attacher la pierre. Et j'eus raison de le croire, car peu de temps après, Einar m'interpela.
"On tiens le premier morceaux au bout des chaines."
"Parfait, je rappelle les aigliers."
Je me tourne ensuite vers Naith avant de crier mes ordres aux autres Taupes.
"Merci beaucoup, je ne m'en serais jamais sortit tout seul."
Et après une brève vérification que la couture tenait et que la plaie ne coulait plus, je criai mes ordres aux autres pour qu'ils reviennent. Ils revinrent et enfourchèrent rapidement leurs aigles qui se déplacèrent au niveau du trous pour agripper les chaines de leurs pattes griffues. Puis ils tentèrent de s'envoler en tirant sur les chaines pour soulever l'artefact. J'avais hâte de le voir. Ainsi je m'approchai davantage du forage pour essayer de le voir sortir. Mais je fus d'abord déçu, il s'agissait d'une demi-grosse pierre recouverte de mousse. Mais après avoir attendu que les aigliers le repose par terre. Je découvris enfin le cristal à l'intérieur. Violet et menaçant, chargé en magie noire... Ce cristal n'était pas naturel. Où alors, quelqu'un l'avait corrompu. Je ne le toucha pas. Non, mes moustaches étaient claires, cette chose était nuisible. C'était déjà un exploit qu'aucune de mes taupes ne se fasse blessée en la touchant. J'ordonnais donc de reposer le premier morceau et je fis sortir le second. Pareil, même pierre, d'apparence, même cristal à l'intérieur. Je les laissais enfin se débrouiller pour extraire la foreuse, et j'en profitai pour étudier un peu la roche. Je n'étais pas un géologue aguerri ni un expert en magie, cependant, j'étais sûr de moi quand je disais que cette roche n'était pas naturelle. J'aurais aimé en discuter avec Naith, malheureusement, la présence de mes soldats me gênait pour lui parler librement. Je m'abstins donc.
"Dans quel état est la foreuse ?!"
"Le noyau est intact ! Mais la lame est dans un piteux état !"
"Retirer la lame et les masses ! On l'abandonne ici ! Ce sera moins lourd à transporter !"
Ils s'exécutèrent, encore du temps de gagner subtilement pour la dragonne de givre. Et le soleil poursuivait sa course dans le ciel pour aller se coucher. Je poursuivis d'organiser la monter des différents objets que nous avions utilisé, puis je fis accrocher tout notre butin et nos outils aux aigles. Six pour les deux pierres, et deux et moi pour la foreuse. En espérant que le poids gagné sur la foreuse serait suffisant pour que nous puissions la porter.
"Personne n'a rien oublié ? Alors c'est partit, direction Braserio."
Puis nous nous envolions avec tout notre attirail.

Rapidement, je commençais à fatiguer, la perte de sang devait être suffisante pour m'affaiblir au point de flancher légèrement lors de notre retour. Nous poursuivons cependant notre route en direction du premier oasis du désert. Et je nous fis nous poser là. Ici nous serions en sécurité... Enfin, davantage que si nous étions resté sur les terres du Domaine. J'ordonnais d'installer le camps et d'aller chasser à proximité. J'avais besoin de manger pour récupérer. Et c'était ce que j'allais faire. Néanmoins, je cherchais un moyen de libérer Naith discrètement pendant la nuit. Je ne pourrais pas rester éveiller. Des tours de gardes seraient donc fait. Il fallait qu'elle me glisse entre les griffes, ce qui ne serait pas compliqué vu l'état de mon bras et entre celles de mes taupes. Plus compliqué. J’espérais aussi qu'elle avait bien regarder le chemin par lequel nous étions arrivé.Trouver les oasis n'étaient pas choses aisés dans le désert. Je fis donc s'éloigner les gardes en leur donnant à chacun quelque chose à faire. Puis je me tournais vers Naith, puis vint lui glisser discrètement quelques mots à l'oreille.
"Vous saurez vous enfuir cette nuit sans blesser personne ?"
Oui, c'était un détail que j'avais omis. Je la laissais fuir, mais si c'était pour qu'elle nous assassine tous pendant notre sommeil ce n'était pas très intelligent de ma part. Le nœud coulant à son cou n'était pas bien difficile à défaire, cependant cela demandait un peu de temps et de technique. On pouvait le faire discrètement, bien que ce soit légèrement compliqué. Mais rien d'insurmontable pour une espionne. Daï veillera à ce que rien ne nous arrive. La dragonne n'en avait pas conscience, mais elle était surveillez constamment, cependant, mes soldats non plus n'étaient pas au courant à l'exception d'Einar. Ainsi, il serait facile de tromper les gardes. Einar reviendrait me voir pour avoir des explications, mais il comprendrait, même si je dois forcer pour le laisser étudier l'artefact. Depuis, que nous l'avions récupéré, il semblait tout excité et motivé pour travailler dessus. Et comment pourrais-je refuser ? C'était l'un des meilleurs scientifiques de Braserio. Je pouvais donc m'arranger avec lui pour que l'évasion de la dragonne passe sous silence. Tout irait bien, mais tout dépendait d'elle à présent.

_________________
Arcus Neodignis◄• Présentation •►
◄• Fiche de gestion •►


Arcus parle en lightskyblue et Daï en greyblue.
Signature et avatar par Francis-John. Merci Kira pour ce superbe kit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naith

♦ Dragon ♦
Feu et glace

avatar


~ Messages : 250
~ Gemmes : 1236

~ Statistiques
Physique:
60/100  (60/100)
Mental:
55/100  (55/100)
Social:
35/100  (35/100)

MessageSujet: Re: "A la poursuite de l'artefact mystérieux" [Libre]   Mar 20 Fév - 17:09


Je ne manquais pas de remarquer l'humeur pâlotte du Commandant. Malheureusement pour lui, je ne pouvais pas faire plus doucement. Piquer plus lentement l'aurait davantage fait souffrir et je ne pouvais tout simplement pas accélérer par peur que le fils ne cède et endommage la chair déjà meurtrie du léviathan. Bien que je fasse déjà attention, je m'appliquais à ce que le fil arrive perpendiculairement à l'endroit où j'avais piqué afin que celui-ci ne vienne pas scier la peau. Bien entendu c'était impossible que la couture parvienne à déchirer le derme, du moins pas là où j'opérais puisque je prenais soin de ne pas planter mon aiguille trop proche de la bordure de la plaie, néanmoins j’étais parfaitement consciente de la douleur que cela pouvait procurer que de mal recevoir un corps étranger dans l'avant-bras. Finalement je parvins à finir sans trop de dégâts. Ce n'était pas parfait, certes, mais la suture tiendra le temps qu'il faudra pour qu'Arcus puisse atteindre Braserio pour s'y faire recouvre en bon éduforme. Aussitôt que l'opération fut terminée, la taupe que j'avais envoyée valsée plus tôt informât son Commandant de l'avancée de l'extraction, qui était visiblement bien avancée, avant que je ne reçoive quelques mots de remerciement.

- Merci beaucoup, je ne m'en serais jamais sorti tout seul.

Je lui adressais en léger signe de tête. Le mieux aurait tout de même été que nous ne nous soyons pas trouvés aujourd'hui. Nous n'avions malheureusement pas eu cette chance. Tandis que je réfléchissais sur l'état du bras du léviathan, plusieurs aigles géants prirent leur envol, nous survolèrent avant de venir se saisir des chaînes épaisses qui avaient été placées tout autour de l'artefact. Après quelques instants, et non pas sans effort de la part de ces imposants animaux, ce qui semblaient être deux immenses rochers au premier abord émergèrent de la terre. En les observant de plus près une fois ceux-ci stabilisés au sol, la couleur violette de leur cristal interne me fascina. Elle était bien trop éclatante pour ne pas renfermer un quelconque danger. Un cristal n'est jamais luisant, du moins pas sans le travailler, or celui-ci l'était parfaitement et ce, en ayant passé nous ne savons combien d'années enterré. Je cherchais alors un quelconque regard de la part d'Arcus mais celui-ci resta silencieux. Lui aussi devait l'avoir pressenti pour afficher une telle expression. Me doutant que je n'obtiendrais pas plus qu'un simple échange je me concentrais à nouveau sur les mystérieuses pierres. Sur les ordres du Commandant, tout le monde se préparait à lever le camp, et puisque personne ne m'obligeait à aider, je préférais rester là, à observer la structure de l'artefact. Rapidement, tous prirent leur envol, moi y compris. A ce que je voyais, Arcus allait se charger du port de ce qui restait de la foreuse avec l'aide de deux autres aigles. Bon moyen pour rouvrir ses blessures. Je me mis donc en tête de voler au-dessus de lui, mais tout de même en dessous des aigles afin que les taupes ne pensent pas que je prépare un mauvais coup, en tirant le plus possible sur mes ailes. Bien que la base du cou ne soit pas la partie idéale pour supporter du poids, j'espérais soulager ne serait-ce qu'un peu Arcus en l'aidant à soulever la masse qu'il supportatit.

Plus tôt que ce que je ne l'aurais cru, la troupe s'arrêta près d'une oasis pour y monter le camp qui servirait d'auberge pour la nuit. Rapidement, toutes les créatures s'éloignèrent, toutes affectées à une tâche et, bientôt, il ne resta plus qu'Arcus et moi.

- Vous saurez vous enfuir cette nuit sans blesser personne ?

J'hochais discrètement la tête. Mis à part me soucier du chemin retour, je n'avais pas eu grand-chose à faire durant notre vol. Je m'étais donc concentrée sur l'étude du terrain en essayant de me fixer quelques points repères comme des rochers aux allures particulières. Ainsi, en les suivant je ne risquais pas de me perdre, et même s'il advenait que je m'égare, je n'aurais qu'à suivre la course du soleil pour m'orienter. A priori, je ne risquais donc pas grand-chose… Si aucun garde ne me tombe dessus pendant que je me fais la malle.

- Si une taupe me voit et me prend en chasse, je ne promets rien.

Je comprenais parfaitement qu'il se soucie de ses hommes, seulement dans le cas où l'un d'entre eux s’éveillerait au mauvais moment, je ne pouvais pas garantir sa sécurité. Et j’espérais qu'Arcus le réalisait. Tout ce que je pouvais faire, c'était prier pour que personne ne me remarque lorsque je devrais m'enfuir.

- Maintenant que la nuit approche, comment comptez-vous faire ?

_________________

Espionne de l'Alliance:
 


Naith vous parle en paleturquoise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arcus Neodignis

♦ Aryn Eldor ♦
Technicien & Admin

avatar


~ Messages : 663
~ Gemmes : 1992

~ Statistiques
Physique:
40/100  (40/100)
Mental:
50/100  (50/100)
Social:
60/100  (60/100)

MessageSujet: Re: "A la poursuite de l'artefact mystérieux" [Libre]   Jeu 8 Mar - 12:55

La foreuse pesait son poids, mais grâce aux deux aigliers, je n'avais eut qu'un rôle support pour le transport. De plus, Naith me vint rapidement en aide. Ainsi, transporter la machine ne fut pas chose difficile. Je pus me concentrer sur ma tâche sans difficulté. L’atterrissage fut cependant un peu délicat pour poser la foreuse relativement doucement sans rouvrir les plaies de mon bras blessé. L'oasis allait nous protéger cette nuit. Mais ce qui m'inquiétait le plus désormais, c'était que Naith parvienne à s'enfuir sans avoir à tuer ni blesser ne serait-ce qu'une de mes taupes. Il fallait qu'elle réussisse à se sortir de là sans faire le moindre bruit. Chose délicate mais sûrement possible avec son entrainement. Personnellement, j'étais trop faible pour tenter de la rattraper moi-même en cas d'évasion. Donc je ne lui courrais pas après. Maintenant, mes taupes avaient l'air fatiguée elles aussi, une bonne nuit de sommeil leur fera du bien. Donc avec de la chance, seul le veilleur risquerait de la voir. Et je pense qu'avec ses pouvoirs, que je ne lui ai pas bloqué. Elle devrait-être capable de passer inaperçue.
"Si une taupe me voit et me prend en chasse, je ne promets rien."
Je m'attendais à cette réponse, fort heureusement, les taupes ne partiraient pas seules à sa poursuite. Et je préfère justifier l'évasion d'une prisonnière plutôt que la perte d'un guerrier ou le vole d'une des pierres. Il va falloir être prudent. J'échafaudais rapidement un plan pour l'aider à s'évader, et en même temps l'empêcher de s'en prendre à nous. Que ce soit directement, ou indirectement. Il ne fallait pas non plus qu'elle s'échappe au crépuscule, et revienne mieux préparées à l'aube.
"Maintenant que la nuit approche, comment comptez-vous faire ?"
"Il n'y a pas beaucoup de solutions qui nous faciliterais la tâche à tous les deux malheureusement... Mais j'en ai trouvé une qui devrait fonctionner. Ce plan nécessiterait que vous partiez avant l'aube, quand la fraicheur et l'obscurité vous protégerons encore. J'ai cru deviner que vous aviez un pouvoir d'invisibilité. Il vous sera utile. Ainsi, à la dernière relève de la garde. Vous défaites le nœud coulant qui vous retient. Si vous n'êtes pas sûr d'y parvenir je vous montrerais comment faire facilement et sans bruits. Ensuite, vous partez en marchant, pas en volant, et si le garde vous voit, courez, je pourrais les retenir après qu'ils aient sonnés l'alerte. J'ai déjà mes arguments. Qu'en pensez-vous ?"

_________________
Arcus Neodignis◄• Présentation •►
◄• Fiche de gestion •►


Arcus parle en lightskyblue et Daï en greyblue.
Signature et avatar par Francis-John. Merci Kira pour ce superbe kit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naith

♦ Dragon ♦
Feu et glace

avatar


~ Messages : 250
~ Gemmes : 1236

~ Statistiques
Physique:
60/100  (60/100)
Mental:
55/100  (55/100)
Social:
35/100  (35/100)

MessageSujet: Re: "A la poursuite de l'artefact mystérieux" [Libre]   Ven 23 Mar - 22:16


- Il n'y a pas beaucoup de solutions qui nous faciliteraient la tâche à tous les deux malheureusement... Mais j'en ai trouvé une qui devrait fonctionner. Ce plan nécessiterait que vous partiez avant l'aube, quand la fraîcheur et l'obscurité vous protégeront encore. J'ai cru deviner que vous aviez un pouvoir d'invisibilité. Il vous sera utile. Ainsi, à la dernière relève de la garde. Vous défaites le nœud coulant qui vous retient. Si vous n'êtes pas sûr d'y parvenir je vous montrerais comment faire facilement et sans bruits. Ensuite, vous partez en marchant, pas en volant, et si le garde vous voit, courez, je pourrais les retenir après qu'ils aient donné l'alerte. J'ai déjà mes arguments. Qu'en pensez-vous ?

Je plantais mes iris dans ceux du léviathan un instant. Cela avait l'air de tenir debout… Un plan qui nous convenait à tous les deux. Après tout, je n'étais pas dupe. Pour faire simple, il me laissait partir à condition que je ne ramène pas l'Alliance en guise de remerciement. Ce n'était pas bien grave, j'en avais déjà assez vu et entendu pour revenir avec un rapport suffisamment complet qui saurait ravir mes supérieurs. Et puis, fatiguée comme je l'étais, je doutais quant à mes capacités de me rendre rapidement sur mes terres, d'y prévenir le Conseil, d'organiser un escadron avant de les mener au travers du désert. Je finissais finalement par adresser un discret signe de tête au Commandant.

- C'est parfait.

Inquiète que des oreilles indiscrètes ne rôdent autour de nous, je décidais de couper court à cette conversation et me retirais non loin de là. De la sorte, cela me permit d'observer les agissements des taupes. Celles-ci s'affairaient à monter le camp de fortune et à protéger la pierre précieuse. Lentement, mon retard dériva en direction d'Arcus et s'y posa inconsciemment dessus. Quelle malchance que nous nous soyons retrouvés au même endroit, qui plus est au même moment… Sans ce fichu artefact, rien de tout cela ne serait arrivé. Jamais je ne me serais faite prendre, mais plus important, je n'aurais jamais bousillé l'avant-bras d'Arcus. La plaie avait beau être assez belle une fois nettoyée, il n’empêche que cela devait le faire souffrir énormément. Malheureusement, je ne pouvais pas faire grand-chose, mis à part m'excuser une fois de plus. Je soupirais doucement. A l'écart de tout le monde, j'attendais patiemment que je soleil de couche, mes yeux s'attardant bien souvent sur le léviathan.

_________________

Espionne de l'Alliance:
 


Naith vous parle en paleturquoise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arcus Neodignis

♦ Aryn Eldor ♦
Technicien & Admin

avatar


~ Messages : 663
~ Gemmes : 1992

~ Statistiques
Physique:
40/100  (40/100)
Mental:
50/100  (50/100)
Social:
60/100  (60/100)

MessageSujet: Re: "A la poursuite de l'artefact mystérieux" [Libre]   Dim 8 Avr - 21:04

J'avais beau y réfléchir, je ne voyais pas de faille dans mon plan qui pourrait lui laisser la possibilité de nous nuire. Il allait falloir jouer sur la confiance. Elle gagnait sa liberté en me faisant confiance, et je protégeais mes taupes et l'artefact en lui faisant confiance. Elle planta ses superbes yeux bleus dans mon regard, me laissant croire qu'elle avait trouvé une faille à mon plan. Oui, ce plan l'empêchait de ramener des troupes pour récupérer les pierres, mais je ne pouvais pas la laisser mettre en danger la vie de mes guerriers, ni mettre en puéril ma mission. Je me devais de ramener ses artefacts ainsi que tous mes guerriers en vies. C'était déjà une chance pour elle que je lui offre une occasion de s'enfuir, bien d'autres l'auraient ligotée pour la priver du moindre mouvement, voir même l'aurait tuée sur place après lui avoir fait cracher tout ce qu'elle savait, qu'importe les moyens employés pour y parvenir.
"C'est parfait."
J'acquiesce alors d'un signe de tête, si le plan lui convient, tout ira pour le mieux. Reste à espérer qu'elle ne tente pas de s'enfuir avant, ni qu'elle ne rate le réveil. Mais je pense que les lueurs de l'aurore la réveilleront. Moi, je ne pense pas que je me réveillerais s'ils ne crient pas l'alerte. Ce serait d'ailleurs l'idéale que personne ne la voit et que je puisse récupérer un peu de ma blessure. Je la laissais s'éloigner un peu, et j'entrepris de coordonner mes taupes pour les tâches à accomplir avant la tomber de la nuit. La chaleur devait encore être insupportable pour Naith, mais je ne pouvais lui proposer mieux. Je m'avançai alors vers le point d'eau et me baissai pour m'y désaltérer. Je gardais néanmoins un œil sur la dragonne de givre. Quel malheur que l'on se soit retrouvé ici chacun en mission. J’espérais de meilleur retrouvaille. Mais peut-on vraiment espérer se faire des amis dans l'un des camps adverses ? Malgré toute la bonne volonté du monde, nous sommes contraints de nous affronter devant le regard de nos collègues. Et comment se retrouver ? Même comment s'entendre sur certains points. Tout est très compliqués avec ses problèmes politiques.

Finalement, la nuit tombe, et après que les soldats se soient détendues un peu pendant que d'autres montaient la garde. Nous allons nous allonger sous la protection de l'oasis. Le premier tour de garde commence alors avec deux soldats. Einar avait insisté pour que la surveillance soit doublée à cause de la prisonnière et je n'avais pas pu refuser. Néanmoins, aucun des deux gardes n'était chargé de la surveiller elle en particulier. Ils devaient avant tout surveiller les alentours, et protéger le campement. S'ils gardaient un œil sur elle, s'était mieux... Ou pire... Mais ce n'était pas leur objectif. Et puis, au fond d'eux, je pense qu'ils savent que l'on se méfie plus des pirates du désert et des créatures qui y vivent plutôt que d'une espionne encore enchainée. Moi je m'enroule sur moi même après avoir attaché la chaine qui retiens Naith à un arbre. Espérant au fond de moi qu'elle saura s'en sortir. Puis je m'endors en silence, emporté par la fatigue.

_________________
Arcus Neodignis◄• Présentation •►
◄• Fiche de gestion •►


Arcus parle en lightskyblue et Daï en greyblue.
Signature et avatar par Francis-John. Merci Kira pour ce superbe kit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: "A la poursuite de l'artefact mystérieux" [Libre]   

Revenir en haut Aller en bas
 

"A la poursuite de l'artefact mystérieux" [Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Spyro's Kingdom  :: 
Zones RPG
 :: Domaine d'Avalar :: Catacombes
-