AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 " L'indécision est le grand supplice de la vie, il n'y a que le devoir qui nous en préserve. "

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ace Ryûei

♦ Léviathan ♦
Honneur et courage

avatar


~ Messages : 57
~ Gemmes : 265

~ Statistiques
Physique:
100/100  (100/100)
Mental:
100/100  (100/100)
Social:
100/100  (100/100)

MessageSujet: " L'indécision est le grand supplice de la vie, il n'y a que le devoir qui nous en préserve. "   Ven 26 Mai - 12:04


" L'indécision est le grand supplice de la vie, il n'y a que le devoir qui nous en préserve. "

Je me trouvais las, étendu de tout mon long sur l'herbe rase de la vallée avec à la main un crayon et un calepin. Ma fidèle sacoche n'était pas loin, elle aussi était affalée en laissant divers livres se répandre sur le sol. A croire que ce foutu sac était tout aussi désespéré que moi… La tête tournée en direction du ciel, j'observais les quelques nuages qui s'amusaient à le traverser doucement. Je soupirais de découragement. La semaine dernière, lors d'un cours de biologie, nous avions discuté sur l'utilité de la nature. Beaucoup de plantes pouvaient avoir des effets bénéfiques sur notre santé, j'en avais bien sûr déjà entendu parler, mais je ne m'étais jamais imaginé à quel point il pouvait exister tant d'espèces serviables. Et parmi eux se trouvaient… Les champignons. Trop curieux d'en apprendre davantage sur ces pourritures, je m'étais promis de me rendre dans la vallée champignons dès que l'occasion se présenterait. Si j'avais su… Malgré tous les bouquins que je transportais pour tenter de différencier un champignon d'un autre, je n'y parvenais pas. Du moins, pour ceux qui avaient un air de famille. Comme pris d'un spasme, je me mis subitement à remuer la tête. Haut les cœurs ! Je n'allais certainement pas me laisser abattre par des champignons ! Je me redressais donc, rangeais mes affaires et relisais les notes que j'avais prises durant mon cours ainsi que pendant ce début d'excursion. Je m'emparais également d'un livre pour me mettre en quête de champignons particuliers : les rozites caperatus plus communément appelés pholiotes ridées. Ceux-ci étaient comestibles. Normalement… Je consacrais ainsi plusieurs heures à leur recherche, sans réel succès.

_________________

Ace sympathise avec vous en Black.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Virevolte Dokoto

♦ Dragon ♦
Feu et glace

avatar


~ Messages : 25
~ Gemmes : 226

MessageSujet: Re: " L'indécision est le grand supplice de la vie, il n'y a que le devoir qui nous en préserve. "   Ven 26 Mai - 12:50

C'est bien de ne rien faire de temps en temps mais quand cela ce passe tout les jours,on ne voit plus rien que la monotonie et l'ennuie. Encore 4 jours à tenir avec ces foutues bandages et elle sera LIBRE!! Elle pourra tout simplement d'un bond dans les airs,étendre ces ailes et par quelques coups prendre de l’altitude,faire des cabrioles,ce laisser portés par les courants.

C'est bien la seule chose qui ne l'ennuie pas dans ce monde,bon petit à petit surtout avec des parents si fidèles au régimes politiques actuelles,elle s’intéresser au monde plus précisément au différentes possibilités de vie futur quand elle sera adultes. Dans sa famille,l'armée et le pouvoir font très bon ménage même que la deuxième option tellement tentante que les unions étaient très suivie,les meilleurs parties étaient ciblés surtout ceux avec de l'influence dans le royaume. Bon certains dirons que ces génétiques la race à laquelle la demoiselle appartenait ne s'unissait qu'avec des dragons plus fort que soi ainsi la puissance de certains avaient grandi avec les générations dans quelle but? peut être devenir l’espèce la plus forte de la planète?ne pas être considéré comme des faibles?
Pour la dragonne le seconde choix était aussi le plus probable elle même tout au fonds d'elle ne souhaiter pas être vu comme une faiblarde.
Alors aujourd'hui,elle prit la décision de faire quelque chose d’inhabituel la peur au ventre,le nœud à l'estomac et la voici au portes de la ville

soldat:"Tu attend quelqu'un?" dit un des soldats voyant la jeune planter sur le bas côtes depuis un quart d'heure

"Non non monsieur c'est juste que....heu je"


Ne finissant pas sa phrase sans bredouiller,elle prit la route de la sortie et se dépêcha de marche rapidement pour ne plus avoir de regard curieux sur elle,à l'école on avait parle des plantes,elle qui avait un pouvoir dessus très limité ce demander si à part un brin d'herbe elle pouvait faire bouger de plus gros végétaux. Ce fut long pour Virevolte,elle aurait été deux fois plus vite par les cieux mais cloué au sol c'était des ampoules sous la plante de patte qui l'attendait. Enfin les premiers gros arbres apparurent au loin et bientôt ceux ci laisser place à une vallée qui abriter un peu de bois,un peu de plaine,pas un ruisseau ne semblait la traversé mais c'était peut être ses yeux qui louchée. Elle s'enfonça dans une sorte de petit bois et sen sortit de là pour trouve une étendu d'herbe bien touffu alors qu'elle aller ce tourner vers la gauche,elle faillit percuter quelque chose.

"Ah heu pardon,je suis désolé"dit elle gêné
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ace Ryûei

♦ Léviathan ♦
Honneur et courage

avatar


~ Messages : 57
~ Gemmes : 265

~ Statistiques
Physique:
100/100  (100/100)
Mental:
100/100  (100/100)
Social:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: " L'indécision est le grand supplice de la vie, il n'y a que le devoir qui nous en préserve. "   Ven 26 Mai - 19:28


Un soupir bruyant s'échappa de ma gueule. Le moins que l'on puisse dire, c'est que la cueillette de champignons n'est pas mon fort. J'avais beau observer chaque coin avec minutie, les seuls champignons que j'étais en mesure de trouver n'étaient pas ceux que je recherchais. Pourtant, ce n'était pas ce qu'il manquait. Tôt ou tard, je finirai par mettre la patte sur celui que je convoite ! J'essayais en vain de me remonter le moral en me répétant cette phrase, à la manière d'un disque rayé qui ne saurait s'arrêter. Courage ! Ma mère ne m'avait pas élevé de la sorte. Elle m'avait toujours dit de ne pas abandonner et je comptais bien suivre ses conseils. Une fois de plus, je secouais vivement la tête telle une bête sauvage et me décidais à avancer d'un bon pas. L'auto persuasion. On dit que ça marche. Il suffit de se faire croire que quelque chose nous plaît pour parvenir à l'apprécier réellement. Je supposais donc que cette technique pouvait également convenir pour ce genre de situation. Et étant hyperactif, ce n'était certainement pas l'énergie qu'il me manquait pour parvenir à mes fins. J'aime chercher les champignons, j'aime chercher les champignons… ! Espérant me motiver davantage, je me mis à trottiner doucement tout en chantonnant l'air d'une chanson tout droit sortie de mon imagination. Ce n'était pas croyable... Il y en avait tellement mais je n'étais pas pour autant foutu d'en dénicher un ! J'avais peut-être fait une erreur en choisissant cette vallée… Il y en avait bien trop pour un novice tel que moi, j'aurais mieux fait de choisir une forêt où seules quelques espèces de champignons poussaient. Enfin… Je me trouvais là, autant y rester et profiter du paysage. Je décélérais donc mon allure jusqu'à me trouver totalement immobile face à un regroupement de champignons. Je crus pleurer lorsque, enfin, je pus apercevoir les caractéristiques de ceux que je pourchassais. Des pholiotes ridées ! Je vous trouve enfin ! Trop content de ma découverte, je me penchais dans le but d'en prendre un dans le creux de ma patte. Soudain, je sentis quelque chose s'appuyer contre mon dos. Cela eut pour effet de me faire faire un pas en avant, me faisant ainsi piétiner mon précieux trésor. C'est alors qu'une voix gênée parvint à mes oreilles.

- Ah heu pardon, je suis désolée.

Un regard dépité en outre, le mien, s’abattit sur ces pauvres champignons décédés trop jeunes. Je lâchais un énième soupir avant de me décider à enfin me retourner. Je découvris alors une jeune dragonne – qui devait avoir environ le même âge que moi – aux écailles sombres teintées d'un bleu/vert. Malgré toute ma déception, je lui décochais un grand sourire.

- Ce n'est rien. Tu ne t'es pas fait mal au moins ?

_________________

Ace sympathise avec vous en Black.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: " L'indécision est le grand supplice de la vie, il n'y a que le devoir qui nous en préserve. "   

Revenir en haut Aller en bas
 

" L'indécision est le grand supplice de la vie, il n'y a que le devoir qui nous en préserve. "

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Le monde est un grand bal où chacun est masqué... [Akinoshi Elma]
» Aburame Kishomaru ou l'art de l'indécision ultime (terminée)
» Méréwyïn Alaryïn [Grand prêtre d'Arcamenel] {réservé Ambre}
» Tralïn- guerrier nomade grand tueur d'orque
» Un sous-commissariat à Grand'Ravine

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Spyro's Kingdom  :: 
Zones RPG
 :: Royaume de Braserio :: Vallée Champignon
-