AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Repos n'est pas synonyme d'inaction. [w/ Ace Ryûei]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Alagoor Yrlive

♦ Dragon ♦
Feu et glace

avatar


~ Messages : 16
~ Gemmes : 130

~ Statistiques
Physique:
100/100  (100/100)
Mental:
100/100  (100/100)
Social:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Repos n'est pas synonyme d'inaction. [w/ Ace Ryûei]   Mar 11 Juil - 21:26

La fin de semaine était finalement arrivée, ainsi que la solde d'une fin de mois. La file était longue dans la caserne, au point qu'elle dépassait de la porte de sortie. Les premiers durent attendre que la liste des soldes associées aux noms des soldats présents soit sortie, triée, le tout ayant été un peu réalisé à l'arrache faute à quelques soucis d'organisation. Mais finalement, chaque soldat put recevoir la solde relative à son activité dans une bourse de cuir, chacun son tour. Le rythme était relativement lent, au dépend de ceux arrivés dans les derniers... Ce qui n'était pas le cas, fort heureusement pour lui, d'Alagoor. À peine cinquième dans la queue, le dragon bipède put relativement rapidement récupérer son dû et l'empocher, quittant la caserne en conservant avec lui sa lance, comme à chaque week-end. Un geste qu'il devait justifier à chaque fois les premières semaines où il s'était mis à emprunter le matériel militaire. Lui comme d'autre, son excuse était de conserver une arme pour continuer de pratiquer pendant les pauses, sans avoir nécessairement besoin de revenir à la caserne pour ce faire. Une habitude qui s'est bâtie petit à petit, revenant à chaque fois avec ce qu'il empruntait, toujours dans le même état où il avait prise cette lance avec lui.

Une fois dehors, regardant ses collègues avec un air satisfait et quelques peu provocateur qui lui fut rendu de la même manière, Alagoor déploya ses ailes pour quitter le sol, passant par dessus les rues et les habitations pour se poser devant la porte de sa petite demeure, déposant son argent durement gagné, quelques affaires inutiles, ne repartant qu'avec ses clés, un pantalon pour se couvrir un minimum face au froid des nuits du désert, ainsi que la lance empruntée, le garde quitta de nouveau le sol pour entamer un court voyage. Un voyage d'à peine un demi kilomètre par delà les murs de Braserio, l'étendue de sable se perdant jusqu'à l'horizon. L'obscurité vint s'emparer du monde, le grignotant petit à petit, jusqu'à plonger le désert dans une lueur bleutée, douce, le ciel scintillant de petites étoiles. Quelques bourrasques faisaient voler un peu de sable sur leur passage avant de doucement le reposer.

Se posant sans aucune délicatesse sur le sol, le dragon bipède écarquilla les yeux quand le sable se déroba un peu sous ses pattes et finit étalé sur le flanc d'une petite dune. Alagoor regarda devant lui en lâchant un petit soupir désespéré, regardant les grains de sable se déplacer sous le souffle expiré de ses naseaux, avant de se remettre sur ses deux pattes, frottant ses écailles pour se débarrasser du peu de désert qui souhaitait l'accompagner. Une brise vint caresser son corps avec douceur et fraîcheur, le faisant trembler agréablement avec un petit sourire, se sentant revigoré et prêt à entamer l'activité prévue pour la longueur de la nuit... Si possible.

Alagoor ramassa son arme lâchée au cours de sa récente chute, retirant le sable posé sur son manche. Regardant la pointe un petit instant pour réfléchir à son premier exercice, le bipède ailé finit par attraper son arme à deux pattes, s'amusant à la faire tourner en face de lui, telle que le ferait une majorette, pendant une petite poignée de secondes. Il s'arrêta, reprenant la lance à une main pour déplacer l'arme autour de lui, continuant de s'assurer que sa souplesse n'était pas rouillée, cherchant à atteindre différents points en face de lui, au dessus, proche du sol, ainsi que sur les côtés et même derrière lui. Un échauffement relativement court, n'ayant duré qu'une petite dizaine de minutes. Alagoor souffla un petit soupir pour se relâcher, restant immobile le temps qu'une idée de quoi réaliser ensuite n'apparaisse dans son conscient. Et celle-ci ne tarda pas à venir.

Le dragon bipède reprit son arme tout en se penchant un peu vers l'avant, les ailes un peu déployées. Une immobilité passagère l'aida à accumuler des forces, sentant le vent glisser sur chacune de ses écailles. Au delà de passer par ici, il l'accompagnait... Alagoor inspira un bon coup et leva brusquement sa lance, la pointe de l'arme réalisant un arc de cercle vertical alors qu'une ligne se traça dans le sable, telle le passage rapide d'une griffe invisible, le sable se soulevant comme si on venait de frapper dedans avant de se réunir et de suivre le tracé, suivant ce qui semblait être un déplacement d'air dense, localisé. Le petit nuage se dissipa plus loin, le désert reprenant son dû. Satisfait, un sourire se dessina sur le museau du garde alors qu'il entama le même geste, encore, et encore, se déplaçant sur le sable, frappant des cibles virtuelles, le sable continuant d'être soulevé, de voler, puis de retomber. Peu à peu, les dûnes étaient de plus en plus zébrées. Alagoor avait la forme, semblait-il. Mais avant tout, il s'amusait bien... Sans aucune discrétion, au milieu de l'étendue de sable entourant la cité. Cette étendue de sable qui était son lieu de naissance et sa maison. Le dragon s'y sentait bien rien qu'en ayant les griffes enfoncées dans les dunes, tantôt chaudes la journée, tandis fraîches et revigorantes la nuit.

_________________

Fiche de gestion
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ace Ryûei

♦ Léviathan ♦
Honneur et courage

avatar


~ Messages : 59
~ Gemmes : 277

~ Statistiques
Physique:
100/100  (100/100)
Mental:
100/100  (100/100)
Social:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Repos n'est pas synonyme d'inaction. [w/ Ace Ryûei]   Mer 12 Juil - 12:19


Enfin le week-end. Ces deux petits jours si courts et que pourtant tout le monde languit. Pour certains ils étaient synonymes de repos, pour d'autres de rencontres, mais pour moi d'aventure ! Je n'ai jamais apprécié de rester immobile à me prélasser durant mon temps libre, peut-être à cause de mon éducation ponctuée de voyages incessants. Alors aujourd'hui, il avait été prévu que je parte en excursion dans le désert. J'étais tout excité à l'idée de camper et d'apprendre à me débrouiller seul mais j'étais également quelque peu inquiet. Survivre dans le désert n'était pas une mince affaire, même pour une courte durée. Je savais déjà me repérer dans l'espace, alors aucun risque que je me perde, cependant qu'en serait-il de trouver un abri pour passer la nuit ? Y parviendrais-je ? Je ne pouvais que l'espérer. Dans le pire des cas, je me reposerai sous un ciel empli d'étoiles. Ma fourrure danse et épaisse me protégerait du froid mais également du sable fuyard qui chercherait à me nuire. Non, vraiment, je ne cagnais rien. Néanmoins, je songeais à emporter mon katana avec moi. De la sorte, il verra lui aussi du payer et pourra surtout me défendre en cas d'attaque de prédateurs ou de brigands. Je ne n'étais pas le plus expérimenté des jeunes, après tout je n'avais jamais suivi de véritables entraînements au sabre. Je me rassurai tout de même en me disant que j'avais accompli l'exploit de « tenir tête » au Commandant Neodignis, alors de simples petits brigands… Ce serait du gâteau, non ? Ce fut en finissant de penser à tout cela que je rejoignis ma maison.

- Tu as tout ce qu'il te faut ? Tu n'auras besoin de rien d'autre ?
- Oui maman, j'ai tout. Et non, je n'ai besoin de rien d'autre.

Ah les mères… Toujours aux petits soins avec leur enfant. C'est mignon mais parfois agaçant quand cela devient trop insistant. Personnellement, je préférais en rire plutôt que de m'en énerver. Malgré mon caractère ma mère n'avait jamais cessé de me couver. Il faudrait tout de même qu'il arrive un jour où elle accepterait que son fils chéri s'en aille. Je retins un petit rire en le contenant de ma patte. Ce jour-là, il n'était pas prêt d'arriver. Nous avions tout le temps pour nous préparer, inutile de précipiter les choses en voulant aller trop vite. Je finis par embrasser mes deux parents avant de quitter mon domicile, mon arme soigneusement cachée. Je débutais mon « voyage initiatif » par une petite marche d'échauffement. A vrai dire, je n'aimais pas m'envoler directement en sortant de chez moi et favorisais le décollage en dehors de la ville dans le but d'être plus tranquille.

Voilà maintenant un petit moment que j'arpentais le ciel de du Royaume, à la recherche d'un endroit où me poser. Bien entendu, je n'avais que l'embarras du choix cependant j'aurais aimé mettre patte à terre à l'ombre, de préférence. Je sentais que j'avais besoin de m'hydrater et marcher dans le sable sous un soleil de plomb pour une durée indéterminée était sûrement la meilleure solution pour finir assoiffé. Alors autant voler sous la chaleur mais en gardant un minimum de force. J'avisai par la suite un rocher, plusieurs même. Ce lieu se trouvait être celui que je cherchais à atteindre. Je descendis donc en altitude jusqu'à ce que mes griffes se plongent dans le sol meuble du désert. Je posais par la suite mon derrière sur le caillou dont l'assise de fortune n'était pas éclairée, et donc fraîche. Je n'avais pas envie de transformer mon derrière en poulet rôti… Je bus donc quelques petites gorgées d'eau, tiédies par la température ambiante. Si seulement elles pouvaient être plus froides, je me sentirai mieux mais on dit que c'est en buvant une boisson glacée dans un milieu suffoquant que l'on risque le mal de ventre. Finalement, boire de l'eau réchauffée se trouvait être la solution pour ne pas tomber malade bien que ce ne soit pas agréable. Je profitais de cet instant de repos assez longuement puis vis une silhouette s'agiter dans mon camp de vision. Je forçais sur mes yeux mais rien à faire. Je ne parvenais pas à savoir si la personne s'amusait, s'entraînait ou était dans la panade. Je décidais donc de me rendre à ses côtés, par précaution.

- Excusez-moi… Vous avez besoin d'aide ?

_________________

Ace sympathise avec vous en Black.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Repos n'est pas synonyme d'inaction. [w/ Ace Ryûei]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» MON REPOS 50 CARREFOUR!!! SOS!
» Repos après un long voyage
» Un repos bien mérité [NEUTRE]
» Repos bien mérité dans une taverne.
» L'Auberge du Repos Eternel

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Spyro's Kingdom  :: 
Zones RPG
 :: Royaume de Braserio :: Désert du Soleil
-